Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du 17 au 19 Novembre à La Baignoire, 19heures

SI CE N’EST TOI

Conception et mise en scène : Marion Coutarel
Créé et interprété par : Marion Coutarel, Auriane Lebailly et Denis Taffanel
Univers sonore : Emmanuel Jessua
Chargées de production et diffusion : Marina Brouet et Sabine Moulia
Remerciements : Professeur Pierre Sarda, Responsable Département Génétique Médicale,
Maladies rares et médecine personnalisée du CHU de Montpellier
Sortie de résidence à 19h

 

« À l’origine de ce projet, il y a une révélation.
Celle d’un diagnostic d’une maladie génétique, qui soudain ouvre un questionnement sur la définition de soi et de l’autre.
Dès lors, les trois protagonistes de l’enquête vont, entre fiction et matériau documentaire, se frayer un chemin dans la clarté apparente de cette révélation pour en sonder les conséquences et l’épaisseur, sa consistance véritable.
Ils vont (re)jouer des scènes clés de leur existence. Auriane Lebailly a choisi d’être comédienne, le Professeur Williams de dissoudre son identité, de disparaître aux yeux de la société tout en restant en vie. Marion Coutarel cherche à connaître son frère.

Le lien entre eux est le Syndrome de Williams, une maladie génétique rare. Auriane a appris, l’année de ses 30 ans, qu’elle en était atteinte, comme le frère de Marion. Le Professeur en est le découvreur – Il a laissé son nom à des milliers de personnes, lui qui ne pouvait plus supporter le sien. Un nom sans visage, un Syndrome sans Williams.

Nos trois héros vont se laisser conduire par la lumineuse passion d’être au monde. Ils vont brûler leurs certitudes à Budapest, Amsterdam jusqu’en Nouvelle Zélande. Et franchir les frontières de l’identité qu’ils avaient patiemment élaborées en eux. »

Texte extrait du site de La Baignoire : http://www.labaignoire.fr/

La Baignoire

7 Rue Brueys

34000 Montpellier

Accès tram : ligne 3 et 4, arrêt Saint Denis

 

Visuel La Baignoire

Visuel La Baignoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article