Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avoir un corps

Avoir un corps
Brigitte GIRAUD

Editions Stock

Le titre, n’est pas racoleur, c’est l’évidence même : on a tous un corps ! De là à en faire un titre de livre… on se demande bien par quel bout Brigitte Giraud va le prendre, ce corps.

Première phrase : « Des plaques rouges se répandent, qui brûlent, enflammant la peau, rampant jusque sur mes joues …»

La narratrice commence à dérouler quelques séquences de vie, d’abord l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte, jusqu’au basculement…

Le ton est donné : c’est le corps en vie : celui qui va s’exprimer au gré des différentes étapes de la vie. Le corps dans tous ses états. Celui qui va raconter l’histoire d’une vie, celle de la narratrice. La petite histoire des gens ordinaires.

Pouvoir se dire – J’ai mal au dos, j’ai des fourmis dans les pieds ; j’ai l’estomac dans les chaussettes – pour preuve de son existence. Des séquences de vie qui nous parlent, et nous ressemblent.

Et puis un jour, beaucoup trop tôt, la mort de l’être aimé ; « la mort c’est d’abord un corps qui disparaît ». Tout bascule. Il va falloir réapprendre à avoir un corps, autrement. Celui qui reste devant faire face à cette absence physique qui devient présence immatérielle.

L’écriture de B. Giraud est juste, vraie ; phrases courtes, incisives, sans pathos ; elle raconte les choses de la vie comme personne et ses histoires sont toujours poignantes.

Michelle M

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article