Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Elisabeth

Et balancez mes cendres sur Mickey

Et balancez mes cendres sur Mickey suivi de Approche de l'idée de méfiance
Rodrigo García

traduit de l'espagnol par Christilla Vasserot.
bilingue français/espagnol

Les Solitaires Intempestifs, juin 2007, 93 p.


Avec "Et balancez mes cendres sur Mickey", "Approche de l'idée de méfiance", et sans aucun doute tous les écrits de Rodrigo García, nous sommes aux antipodes de l'écriture théâtrale traditionnelle: pas de narration dramatique, pas de construction en actes et scènes a fortiori. Les textes, dont certains en forme d'aphorismes, sont portés à un niveau pamphlétaire pour dénoncer les conséquences immédiates ou ultimes de la société où l'on consomme: le trop d'argent qui fabrique la pauvreté de l'âme, la solitude, une certaine nourriture "où il y a plus de mort que de nourriture", les états de "désir, ennui, curiosité et peur (...) dans une quête effrénée de distraction", l'effacement de sentiments vécus de "ces enfoirés qui oublient leurs peines en moins de temps qu'il ne faut à une larme pour sécher", la dépersonnalisation. Rodrigo García décrit et aussi prophétise : "Bientôt, on entrera dans les magasins par simple solitude, prisonniers du désir et du besoin de dialogue et on emportera ce qu'on nous dira d'emporter dans des sacs qui ne reflètent en rien ce qui est à l'intérieur".

Excessif ? Oui, mais en première lecture seulement. Est-ce qu'on peut opposer radicalement le contraire ? L'écriture frontale de Rodrigo García et l'orchestration d'images-chocs poussent le lecteur à la réflexion, s'il tolère de ne pas être d'entrée de jeu rebuté et de ne pas faire claquer son strapontin...

Il faut aussi aller voir, car ces textes donnent lieu à mise en scène, jeu d'acteur et scénographie: Rodrigo García est un "écrivain de plateau", et les textes imprimés ont fonction de "souvenir" pour ceux qui ont vu la représentation, ce sont "des restes", "des détritus", "un amas de résidus, pour ceux qui aiment à entasser des ordures chez eux". De ce fait, alors-même que Rodrigo García passe pour un intempestif provocateur, en tant qu'auteur, il s'efface devant ceux qui révèlent l'essence du théâtre et ce n'est pas tant l'auteur que le metteur en scène, les comédiens, les scénographes, les techniciens, les éclairagistes.

Au-delà des apparences, l'humilité de l'écrivain est donc au principe de ces écrits. La capacité à négocier avec le réel aussi, puisqu'il faut savoir que "Et balancez..." a été joué la première fois en 2006 au théâtre national de Bretagne, à Rennes, sous son titre initial "Et dispersez mes cendres à Eurodisney" avant que l'entreprise nord-américaine du même nom exige la modification du titre.

Elisabeth B

----------

Rappelons que Rodrigo García est le tout nouveau directeur du Théâtre des 13 vents, Centre Dramatique National Languedoc-Roussillon à Montpellier.

Par ailleurs, les éditions Les solitaires intempestifs ont publiés beaucoup d'autres textes de Rodrigo García (dont certains en édition bilingue):

Cendres 2000-2009 (2011)
Mort et réincarnation en cow-boy (2011)
Golgotha picnic (2011)
Cendres 1986-1999 (2011)
Versus (2009)
Bleue, saignante, à point, carbonisée (2009)
C'est comme ça et me faites pas chier (2009)
Goya (2006)
Agamemnon (À mon retour du supermarché, j'ai flanqué une racl
ée à mon fils) (2004)
Le Roi Lear (2003)
Prometeo (2003)
Jardinage humain (2003)
L'histoire de Ronald le clown de McDonald's suivi de J'ai acheté une pelle chez Ikea pour creuser ma tombe (2003)
Borges (2002)
Fallait rester chez vous, têtes
de nœud (2002)
After sun suivi de L'Avantage avec les animaux, c'est qu'il t'aiment sans poser de questions (2002)
Notes de cuisine (2002)
Vous êtes tous des fils
de pute (2001)

Commenter cet article