Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Nicole

Le lieu perdu

Norma Huidobro

traduit de l’Espagnol par Dominique Lepreux

Edition Liana Levi (Piccolo) 2009

Marita tient un café dans un village perdu du nord de l'Argentine : Villa del Carmen. De Buenos Aires Ferroni part à sa rencontre pour obtenir qu'elle lui livre des informations sur sa meilleure amie que la Sécurité recherche. Mais il ne se doute pas à quel point sa mission sera exténuante. Dans le décor minéral d'un village où la chaleur étouffante sature toutes les sensations, le refus obstiné de Marita de céder à ses pressions lui ôte son pouvoir d'intervention.

Une semaine d'attente, une semaine où le temps se suspend et se tétanise : face au regard de pierre de Maria, l'esprit de l'homme vacille ; des brèches s'ouvrent, des fragments de souvenirs font irruption et se superposent.

Le jeu entre l'ombre et la lumière rythme ce ce récit envoutant, oppressant, où les traumas refont surface avec insistance, pour se dissoudre à nouveau dans la poussière et l'oubli,. Rythme presque incantatoire nous conduisant progressivement au dénouement final.

Un premier roman « sidérant », d'une poésie sauvage et obsessionnelle , qui nous parle de l'amitié, de la perte, de l'exil, en mémoire des années noires de la dictature .

Nicole B.

Le lieu perdu

Commenter cet article