Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marc

Ingrédients pour une vie de passions formidables

De nouveau la question de la traduction du titre d'un livre se pose avec le dernier Sepúlveda publié par les éditions Métailié. Le titre français met en effet en avant une facette des écrits ici rassemblés, celle de la passion de l'engagement généreux, alors que le titre original en met en avant une autre, celle de la révolte et de la colère des temps de crise. Escrituras en tiempos de crisis : Ecrits en temps de crise. Difficile de dire lequel est le plus juste et il est possible que les deux conviennent à l'auteur. Il s'y agit en effet bien de passions et de vie formidable en des temps de crises profondes. Crise contemporaine qui malmène l'Espagne et les espagnols (et bien au delà et bien plus) parmi lesquels l'auteur chilien vit depuis quelques années. Crises des dictatures que le militant a connu au cours de sa vie. Mais peut-être ne sont elles que la même toujours recommencée, qui oublie les humains et les peuples pour aduler les profits les plus immédiats.

Les ingrédients s'ouvrent sur la vie familiale du viejo, comme l'appelle ses enfants et petits enfants et se referment sur une déclaration d'amour aux chiliens qui savent vivre, rire et résister solidairement aux pires avanies de l'histoire comme aux tremblements de terre. Entre les deux les passions et les tendresses de l'auteur, les personnages et les évènements nous parlent, nous font rire ou réveillent nos propres colères : Garcia-Marquez ("Gabo") plus "moche" et vieux que lui-même, un conte de noël où le réel se fait merveilleusement facétieux et bienveillant, les dérives très très libérales du transport aérien, les lâchetés et le cynisme des politiques espagnols, le souvenir de Salvador Allende...

Ce qui est sûr, c'est que Luis Sepúlveda est un homme que l'on aimerait compter parmi ses amis tant son humanité, ses colères et son humour peuvent être communicatifs. Un homme, qui est par ailleurs un auteur terriblement séducteur (au meilleur sens du terme), mais avec qui on aimerait simplement partager un repas (une grillade qu'il nous aurait préparée) et une bière, parler ou ne rien dire (car parfois, les mots...).

On le fera en pensée, en rêve, en lisant avec bonheur ses courts textes que l'on peut aborder dans leur progression ou parmi lesquels on peut picorer jour après jour.

Luis Sepúlveda, le "viejo" qui lit le roman de la vie avec amour, sera à Montpellier du 23 au 25 mai à l'occasion de la Comédie du livre.

Marc O.

Luis Sepúlveda - Ingrédients pour une vie de passions formidables (Escrituras en tiempos de crisis, 2012) - traduit de l'espagnol par Bertille Hausberg - Métailié, 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article