Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire du chat et de la souris qui devinrent amis

Luis Sepùlveda écrit ici une très jolie fable sur l’amitié, thème a priori vu et revu mais quel régal lorsque cela est conté avec talent…

Max est l'humain de Mix et Mix est le chat de Max. Ils grandissent ensemble, ils sont amis pour de vrai. Lorsque Max part faire ses études, il emmène son chat bien-aimé. Max est souvent absent et Mix, devenu vieux et aveugle, passe de longues journées solitaires. Un jour un bruit suspect lui révèle la présence d'une souris mexicaine qu'il baptise Mex. La souris bavarde et trouillarde, raconte le monde à Mix, qui l'emmène en balade et lui donne un coup de main quand il faut atteindre la dernière étagère du placard. Ils sont très différents mais entre le chat rêveur et la souris gourmande et volubile naît une amitié comme sait si bien les raconter Luis Sepúlveda.

Le récit est ponctué de maximes sur ce qu’est un véritable ami telles que « les amis s’entraident, s’instruisent l’un l’autre, partagent les réussites et les erreurs », « les amis veillent toujours sur la liberté de l’autre », « les amis partagent aussi les petites choses qui égayent la vie ». Sont abordées les notions d’humanisme, des différences et de solidarité. L’auteur évoque aussi avec délicatesse la question du grandir/vieillir qui interroge beaucoup les enfants.

C’est avec plaisir que l’on retrouve la petite musique propre à l’auteur qu’il est toujours aussi agréable de parcourir au fil des pages. Le tout accompagné de très belles illustrations qui saisissent l’essentiel avec une simplicité sublimant le texte.

En bref, une histoire sensible, pleine de douceur et de bienveillance qui font du bien en ces temps modernes et des dessins laissant de la place à l’imaginaire de chacun.

A partager !

Amandine T

Luis Sepulveda - Histoire du chat et de la souris qui devinrent amis (Historia de Mix, de Max, y de Mex, los amigos de verdad)

Traduit de l'espagnol par Bertille Hauberg

Illustrations de Joëlle Jolivet

Éditions Métailié 2014

Commenter cet article