Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Golgotha picnic

Golgotha picnic est structuré en aphorismes iconoclastes et désespérants.

L'icône brisée c'est celle du Christ et aussi les images les plus prestigieuses que l'art de Giotto, de Rubens, de Zurbaran en ont donné, enfermées dans les musées qui sont tous, vu l'horreur de la passion, musées des horreurs. Le Christ, c'est le premier démagogue parce qu'il "a distribué la nourriture au peuple au lieu de travailler coude à coude avec lui" ; ce messie du sida, du chauvinisme puisqu'il a fondé la notion de "peuple élu" est un "foutu démon". Il est resté "jusqu'au bout sur le pied de guerre une fois que tout était accompli au lieu de brandir le drapeau blanc". Ainsi, le Christ n'est l'apôtre ni de la paix, ni de l'amour, ni du partage. La tonalité est nietzschéenne.

Une fois le langage et le désir créé, l'homme (mais Rodrigo Garcia n'emploie pas ce mot) alors disons "on", "tu" t'es retrouvé seul, et tu n'as trouvé personne à qui parler, pas plus à Lucifer qu'à Dieu. "Vouloir leur parler est devenu aussi chaotique que d'essayer de joindre Orange pour changer de portable". Là, Rodrigo Garcia semble s'amuser et nous aussi quand même, comme à l'écoute d'un sketch, du fait de la mise en relation intempestive, inédite, voire grotesque d'entités sans relation a priori , le fils de Dieu et "ma voisine la petite grosse qui fait du footing", de situations incommensurables, Dieu et mon opérateur téléphonique. L'expérience courante de l'attente au téléphone donnerait une idée du silence de Dieu, que nous tous n'avons pas éprouvé. Il est question d'abandon, d'illusion, de promesse non tenue, de solitude, de déshérence, tout du long.

A qui la faute ? Au Christ ? Non, car, ultime coup de marteau sur l'icône, l'auteur d'une nouvelle foi était en fait un crédule, "Il croyait...", "Il croyait...", "Il a cru...", "Il a cru...".

Si tout lire nous est insupportable et que la force de ces pages ne nous atteint pas, il faut au moins lire la page 52, qui passe le Christ à l'abrasif et dans la même charrette que lui montant au Golgotha, un certain humanisme. On a hâte de voir le type de beauté qui peut émaner de la mise en scène et la mise en jeu d'un tel écrit.

Elisabeth B

Golgotha picnic

Rodrigo garcia

traduit de l'espagnol par Christilla Vassero

Éditions Les Solitaires Intempestifs, 2011

Golgotha picnic de Rodrigo Garcia au Printemps des Comédiens les 11, 12 et 13 Juin à 20h30

Golgotha picnic de Rodrigo Garcia au Printemps des Comédiens les 11, 12 et 13 Juin à 20h30

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article