Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Homesman

Faire reculer la frontière et arracher, parcelle par parcelle, des terres qui résistent, s’ancrer dans un Ouest américain sauvage, impitoyable, meurtrier, c’est aussi tuer les rêves.

Pour y avoir cru, quatre femmes, brisées par l’hiver, la pauvreté et le malheur tombent dans la démence.

Abandonnées des hommes, elles pourraient mourir sur ces étendues brutales où les maisons s’enterrent, où les arbres semblent des miracles pour que flotte la corde d’un pendu.

Pour les sauver, Mary Bee Cuddy accepte de faire avec elles le voyage à l’envers , vers l’Est, vers l’origine, vers la vie.

Avec Briggs le voleur, le bandit qui l’accompagne, le chemin du retour est long et douloureux, et la folie des uns entraîne parfois les autres vers des désespoirs insoupçonnables.

Une chevauchée violente et poétique des Grandes Plaines, une écriture sauvage et lumineuse pour sonder les limites de la solitude.

Monique M

Homesman

Glendon Swarthout

traduit de l'américain par Laura Derajinski

Éditions Gallmeister, nouvelle édition, nouvelle traduction 2014

Adaptation du roman au cinéma par Tommy Lee Jones, actuellement en salles

Commenter cet article