Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La grande chute

Peter Handke est né à Griffen en Autriche et vit actuellement à Chaville. Ses œuvres sont traduites dans le monde entier, tout particulièrement ses romans et son théâtre auquel vient d’être attribué le prix Ibsen. Il n’est pas indifférent de savoir qu’il a traduit Modiano, Francis Ponge, Emmanuel Bove et René Char. L’évocation de ces auteurs permet de discerner où le portent ses affinités électives, nous montrent un chemin… Le nouveau roman de P.Handke, « La grande chute », déroule, ou pourrait tout aussi bien dire déroute, la journée d’un comédien. « L’homme dont l’histoire sera ici racontée, fut éveillé par un puissant coup de tonnerre » dans un lit qui n’est pas le sien. Le comédien , ce sera sa seule identité tout au long du récit, n’a pas joué depuis des années malgré les sollicitations. Qu’est-ce qu’un comédien quand il ne joue pas ? Que n’est pas un comédien quand il joue ? Cet homme, ce comédien donc qui n’en est peut-être pas un (ou bien…) se réveille dans une maison étrangère, il est seul, se réveille ou rêve encore. La nuit infuse dans le jour. L’homme part, il traversera ce qui pourrait être une banlieue, zone hostile entre rues et campagne aux allures de no mans ’land. Terre interdite à l’homme. Paradoxal, énigmatique et limpide, ratiocinant, émouvant tel se veut le comédien. Misanthrope et Sauveur « il brûlait de secourir des individus ». Il avance, il marche, parfois à reculons ! Nous évoluons dans un espace intermédiaire avec pour horizon la ville incertaine, la ville au-delà de « la forêt primitive ». « Dans une des maisons ou des cabanes…une mère montait l’escalier de bois vers la mansarde, vers la chambre abandonnée du fils perdu. » Vers « la Grande Chute » ? G.A. Goldschmidt qui a traduit nombre de livres de P.Handke nous dit : « toute la méthode de Peter Handke est précisément là, parvenir à force de concentration à ce point d’intimité où celui qui écrit bascule en celui qui lit ». En cela exactement réside tout le sens de l’écriture de cet écrivain majeur.

Christian B

La grande chute

Peter Handke

traduit de l'allemand par Olivier Le Lay

Éditions Gallimard

Commenter cet article