Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marc O

Les chats de Louise Michel

De Christian Wacrenier, nous ne connaissions que le beau recueil de poèmes Passage du sable (Ed. Persée, 2010) et c'est avec un réel plaisir que nous avons découvert Les chats de Louise Michel, tout récemment publié chez Joëlle Losfeld. Le narrateur est un homme, la soixantaine bien sonnée, que la vie a depuis longtemps conduit à une sorte de marginalité discrète, en retrait du monde humain ordinaire, dans un royaume des chats où il a ses entrées. Il n'est pas le seul humain à avoir accès à ce royaume, autour de la butte Montmartre, et ses rares amis humains sont surtout ceux de l'association le chat sans abri qui prend soin des chats du quartier. Il y a Ségolène, Simone, Marinette, Louisette, Céleste, Alain, Pietro. avec Christophe, le narrateur, ils veillent sur un monde de chats qui ont tous reçus un nom, depuis Trouduc et Monocle, en passant par Minouche, Caramel et Rosette, sans oublier Bouboule, Sweet, Kouki et Mamadou... et tous les autres. A commencer par la mémoire de Tio-Tio, le premier d'entre eux

Mais voilà qu'Alain est retrouvé mort avec ses sept chats, tous les huit empoisonnés. Suicide ou autre chose de plus inquiétant? D'autant plus inquiétant qu'il y a eu des menaces anonymes, et que bientôt c'est Pietro qui sera en danger. Cet aimable royaume des chats deviendrait-il un royaume de vengeance et de complot? L'histoire et la mémoire du quartier recèlent-elles des secrets? Le récit glisse petit à petit dans des espaces de plus en plus menaçants, où la noirceur et les coups de griffes ne sont jamais loin.

Peut-être le moyen d'échapper à ce qui se trame est-il de devenir aussi chat que tous ces chats qui hantent les jardins de la butte?

Dans un style où rien ne pèse ni ne pose, plein d'une ironie discrète et bienveillante qui n'exclue pas quelques vifs coups de griffes, Christian Wacrenier nous emmène à la découverte d'un quartier et de personnages (humains et félins) qui n'ont pas que des pattes de velours et auxquels on s'attache irrésistiblement.

Christian Wacrenier - Les chats de Louise Michel - Ed Joëlle Losfeld, 2014

Commenter cet article