Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

À partir du 1er mars vous pouvez découvrir sur les ondes la vie et l’oeuvre de la poétesse Alejandra Pizarnik. Les textes, voix et musique se croisent en écho avec l’aventure éditoriale d’Isabella Checcaglini qui publie pour la première fois la traduction complète de l’oeuvre d’Alejandra Pizarnik aux Editions Ypsilon.

L’émission réalisée dans le cadre de la BIP* par Thérèse Bonnétat en collaboration avec Michel Arbatz, invite à découvrir cette voix très singulière.

* Alejandra Pizarnik née Flora en Avril 1936 traverse une vie incandescente, noire.

Poupées, jardins, tricycles, elle se promène entre les mots qu’elle sculpte sur le tableau noir de sa chambre. Elle les polit dans le sillage des surréalistes.

À Buenos Aires où elle est née. Dans le Paris des années 60. Lors de rencontres (A.Breton, A P de Mandiargues, C.Campo, J.Cortazar, O.Paz), de peintures, dessins, collages.

Au cours de ses chutes dans les grandes profondeurs. Tout est là dans ses yeux verts. Dans ce «don du regard». Sa vie de poèmes et de prose, est éphémère. Elle meurt à 36 ans.

Où l’écouter? (Émission en deux volets)

Radio Aligre 93.1 FM tous les troisièmes lundis du mois de 8h à 9h dans Liberté sur paroles, émission d’Eugénie Barbezat.

• Dès la mi-mars en écoute permanente sur le site www.michelarbatz.com rubrique BIP

* BIP (Brigade d’Interventions Poétiques - Compagnie Zigzags)

Alejandra Pizarnik

Alejandra Pizarnik

Commenter cet article