Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour la troisième année, et pour l’ouverture du Printemps des Poètes, la BIP renouvelle cette année l’événement « marathon public de mémoire », samedi 7 mars à 20h, grâce à l’accueil amical de Jacky et Denis Taffanel dans leur atelier de danse situé au 278 Av de l’Europe à Castelnau-le-Lez (tram ligne 2 arrêt Charles de Gaulle).
En quoi ça consiste ?
Vous êtes invité(e)s à dire un ou plusieurs textes de poètes de votre choix, par cœur, sur le thème choisi cette année par le Printemps des Poètes, « l’insurrection poétique »
Pour nous, s’insurger, c’est faire surgir une parole différente au milieu du monde, tout ce qui tient l’homme (et la femme) debout, dans la passion amoureuse comme dans la colère, dans la révolte comme dans l’espoir, ou la simple joie d’être.
Ce n’est donc pas vers la poésie militante, ou dite « engagée » que nous nous tournons d’abord.

Comment ça marche ?
Préparez le ou les poèmes de votre choix (exceptés les textes de votre plume) que vous offrirez, par cœur et à voix haute, à l’assemblée de ce soir-là.
Si vous n’avez rien à vous mettre sous la dent, vous trouverez une quarantainede suggestions sur le site www.michelarbatz.com à la page de la BIP, dans la poétothèque.

Venez nombreux, amenez vos amis.
«La poésie est la mémoire de la langue», dit Jacques Roubaud.
Toutes les mémoires seront les bienvenues, quelles soient de linotte ou d’éléphant.
Vous pouvez aussi venir pour le simple plaisir d’entendre.
L’essentiel est le partage et la joie de dire.
Ces deux heures de poésie feront l’objet de l’émission de la BIP en avril 2015.
Elle sera diffusée sur Radio Campus Montpellier, RadioAviva, Radio Pays d’Hérault en Languedoc, ainsi que sur Radio Aligre à Paris.

Merci de nous communiquer votre choix et sa durée,
pour que l’équipe qui prépare puisse ébaucher un conducteur de la soirée.
Il est conseillé de réserver, la jauge étant limitée, par mail à zigzags@michelarbatz.com

zigzags@michelarbatz.com

www.michelarbatz.com

Poèmes debout
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article