Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce court roman est un livre de souvenirs – et de réflexions – sur les deux années universitaires que l'auteur-narrateur, jeune étudiant d'à peine 18 ans, a passé dans la ville de V….

Décidé à être indépendant, il veut travailler pour payer ses études (contre l'avis de sa famille) et il devient pour un court laps de temps gardien de nuit dans un couvoir de poules, suscitant une petite catastrophe qui met vite fin à sa recherche d'emploi. À l'université, par contre, il va vite se lier avec un camarade, José Rei, et s'intégrer progressivement à un groupuscule maoïste, connaître les rencontres clandestines, affronter la peur des manifestations, mais aussi éprouver l'exaltation des sentiments amoureux grâce notamment à deux soeurs basques, Lola et Céleste, tout en découvrant le plaisir charnel avec une certaine Dolly, en réalité Paloma.

Et puis tout s'assombrit avec l'attentat qui causa la mort de Carrero Blanco et le climat de délation qui s'ensuivit : la répression s'abat, le groupe est dispersé et tous ne s'en sortent pas..

Roman des illusions perdues donc (« le dictateur est mort dans son lit ») où l'auteur avoue ses peurs, ses faiblesses et s'interroge avec une ironie amère sur le coût humain de ce type de militantisme.

Mais il reste cependant un vécu, comme l'atteste le magnifique dialogue mis en exergue.

Ce roman à la fois drôle et incisif, et parfois poignant, fut le premier livre de Trapiello traduit en français (en 1994, puis réédité en 2005)

N Bouchacourt

Andrès TRAPIELLO

D'un vaisseau fantôme

Traduit de l’espagnol par Alice Déon

La Table Ronde

Andrès Trapiello sera sur le stand du Grain des Mots pour la Comédie du Livre 2015

D'un vaisseau fantôme
Andrès Trapiello

Andrès Trapiello

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article