Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connu pour ses nouvelles, ses "Racontars Arctiques", l'écrivain danois Jorn RIEL a également écrit de formidables romans. Parmi eux, partez à la découverte de "La maison de mes pères"

"Partir" est en effet le mot qui convient !

Cette trilogie nous emmène dans le Grand Nord canadien au mitan du 20ème siècle, pour suivre les savoureuses aventures d'Agojaraq, un jeune garçon mi-esquimau, mi.... va savoir, qui va découvrir la vie, grâce à ses 5 pères putatifs, à sa nourrice esquimaude et au contact de toute une galerie de personnages, tous plus pittoresques et truculents les uns que les autres.

A la suite de ce garçon, vrai anti-héros apparemment simple mais très fine mouche, on découvre cette contrée, comment on y vit, quelles en sont les croyances, les légendes...etc.

C'est inattendu, drôle et superbement écrit, dans un style simple mais fleuri (Les titres des 3 parties en donnent déjà une petite idée !).

Les 3 parties sont éditées ensemble (chez Gaïa), ou séparément en édition de poche (10/18):

"Un Récit qui Donne un Beau Visage" Où l’on découvre l’enfance d’Agojaraq, sa nourrice Aviaja et ses pères, et leur environnement hostile, mais apprivoisé, et magnifique, du Grand Nord

"Le Piège à Renard du Seigneur" Où des personnages pittoresques viennent mettre de l’animation dans sa vie, en particulier le Père Brian, faux prêtre mais vrai escroc, et Louis le cuisinier français

"La Fête du Premier de Tout" Où Agojaraq va quitter l’enfance en perdant sa nourrice et en faisant un voyage initiatique qui va l’ouvrir au monde, pour mieux, et vite, retourner dans ses terres septentrionales.

A découvrir d'urgence, pour voyager dans son fauteuil, pour rire, pour s'évader, bref pour découvrir de nouveaux horizons et se régaler en tournant ces quelques pages.

Paul W

La maison de mes pères

Jorn Riel

Gaïa

Commenter cet article