Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etienne est photographe de guerre et il a été pris en otage au cours d'un conflit indéterminé dans une région indéterminée (pour le lecteur).

Il est libéré après des mois de captivité, c'est son retour et sa reconstruction qui nous sont contés ici. Au cœur de son village de montagne, auprès de sa mère Irène et de ses 2 amis d'enfance, Enzo et Jofranka, il va apprendre à revivre et à accepter enfin qui il est vraiment.

Ce magnifique roman nous parle superbement de tous les enfermements, pas seulement de celui de l'otage de guerre, mais de tous ceux qui font ou défont les vies.

Mais ce texte est aussi un hommage aux mots et au pouvoir de la parole. C'est par la parole qu'Etienne va se reconstruire, lui qui, photographe, n'a toujours vécu que par l'image.

Image qui reste néanmoins omniprésente, de même que le son, grâce à l'écriture photographique et musicale de Jeanne Benameur, à travers laquelle nous voyons et on entendons cette histoire autant que nous en lisons les mots.

P Worms

" Avec Otages intimes, le questionnement était : quelle part de nous est toujours prise en otage ? Tous, nous sentons parfois qu’un territoire en nous reste inexploré, fermé. Ces espaces dont nous ne sommes pas libres appellent parfois. Il faut souvent ce qu’on nomme « une crise » pour aller y voir… se risquer à découvrir " Jeanne Benameur

Orages intimes

Jeanne Benameur

Actes Sud

Otages intimes

Commenter cet article