Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 7 mars 1946 à Andria, petite ville des Pouilles, une foule de paysans affamés lynchent deux des soeurs Porro, riches propriétaires terriennes de la ville. De cette journée tragique l'historienne Luciana Castellina et la romancière Milena Agus nous livrent un exercice à deux voix.

Côté pile: l'histoire, la situation sociale des pouilles au bord de l'explosion. Côté face: le roman, l'intime, le repli sur soi et les certitudes des soeurs porro coupables de ne pas avoir ouvert les yeux.

Non pas un exercice de style mais la volonté, la nécessité pour les deux auteures d'arracher à l'oubli cet épisode tragique de l'Italie de l'immédiate après guerre où plus personne ne savait qui gouvernait. Dans l'Italie du sud le débarquement allié avait déjà eu lieu. L'afflux des réfugiés, les révoltes paysannes menées par les ouvriers agricoles poussés par la faim s' accompagnent de violences. Violence que les historiens ont passé sous silence, violence qui prend aujourd'hui toute sa signification.

Une réussite

I. Lochard

Prends garde

Luciana Castellina et Milena Agus

Traduit de l'italien par Marguerite Pozzoli

Liana Levi

Milena Agus sera sur le stand du Grain des Mots pendant la Comédie du livre 2016

Prends garde

Commenter cet article