Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il était une fois…

Et oui, c’est bien d’un conte, d’une parabole férocement drôle, qu’il s’agit !

Il était une fois, dans les forêts du Maine, un ours qui trouva sous un arbre le manuscrit d’un roman écrit par un prof d’université, écrivain raté. L’ours décida de sortir de sa forêt, de faire éditer ce livre et de devenir écrivain, mais surtout « une personne », c’est-à-dire d’être reconnu comme un être humain.

Et il y arrivera au-delà de ses attentes, le succès sera au rendez-vous, l’argent coulera à flot et toute la société, et en particulier les femmes, sera à ses pieds (pattes ?) jusqu’à ce que….

Pendant ce temps, le véritable auteur, privé de son œuvre, déprimera au fin fond du Maine et, alors que l’ours deviendra de plus en plus humain (quoique pas complètement !), lui, l’universitaire qui ne sera jamais un écrivain reconnu, se transformera petit à petit en ours, mentalement et physiquement, appréciant de plus en plus cette nouvelle vie ursine, jusqu’à ce que….

Au-delà de la réflexion sur ce qui sépare et sur ce qui rapproche l’homme de l’animal, ce roman très drôle est une satire féroce des milieux de l’édition et des médias, et de la « bonne » société américaine, celle de la réussite financière et des élites intellectuelles.

Ce roman est dans la lignée de cette littérature américaine décalée et un peu barrée, qui de Tom Robbins à Jim Dodge, en passant par Douglas Copland, nous offre de grands éclats de rire, même si nous rions parfois jaune !

P.W

L'ours est un écrivain comme les autres

William Kotzwinkle

Traduit de l'anglais (États unis) par Nathalie Bru

Ed Cambourakis et 10/18

L'ours est un écrivain comme les autres
William Kotzwinkle

William Kotzwinkle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article