Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeudi 16 juin à UTOPIA : présentation de l'édition 2016 du Festival Jazz à Junas, précédée d'un apéro-concert sur la terrasse du cinéma à partir de 19h.

À 20 h : Mizik Antilles, un film de Frank Cassenti

Quelques uns des artistes les plus originaux de la scène française ne jouent jamais dans l'hexagone. Nés entre Fort-de-France et Pointe-à-Pitre, bien loin des oreilles parisiennes, leur musique ne traverse quasiment jamais l'Atlantique.

Dans la grande famille des musiques noires, issues des diasporas africaines, les musiciens antillais se trouvent très souvent plus d'affinités avec leurs cousins afro-américains qu'avec leurs compatriotes de l'hexagone. Témoins, Miles Davis hier, et David Murray ou Kenny Garrett aujourd'hui. En embrassant un panorama traversant des caraïbes, de la Martinique à Cuba en passant par Haïti ou la Guadeloupe, le documentaire de Frank Cassenti est l'occasion de donner à voir et à entendre la vitalité des musiques antillaises d'aujourd'hui, mais aussi d'interroger leurs liens avec le jazz.
Les premiers jours de décembre voient passer à Fort-de-France les forces vives du jazz carribéen : de Gilles Rosine (Martinique) à Mushy Widmaier (Haïti) en passant par l'étoile montante du piano Harold Lopez-Nussa (Cuba), Bwakoré (Martinique), ou encore la rencontre du Maître du Ka Christian Laviso et de David Murray... En filmant ces musiciens sur les scènes du festival, et en investissant avec eux quelques lieux emblématiques de l'île, Frank Cassenti prend le pouls des musiques antillaises d'aujourd'hui, afin de nous les restituer dans toute leur diversité et fraîcheur.

« Le jazz n’existe pas. Il n’y a que des preuves de jazz. Voici notre point de départ. Plutôt que de chercher une hypothétique essence du jazz, fixant des conditions (à remplir) et des limites (à ne pas dépasser), dessinant les frontières de ce qui est et n’est pas jazz, nous le cherchons là où il respire, là où il s’invente et se renouvelle, là où il se met en scène : dans les festivals ».

Texte extrait de la gazette UTOPIA

Mizik Antilles à Utopia
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article