Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce titre quelque peu étrange, voire paradoxal, n'éclaire pas d'emblée le petit bijou de fantaisie et d'intelligence que Gabriel Josipovici  propose dans son dernier ouvrage et qui se révèle captivant.

La trame en est simple : un « enquêteur » - qui restera anonyme- invite par des relances brèves le majordome  du compositeur Tancredo Pavone à  retrouver les souvenirs de son maître à lui donner corps et vie : la manière dont il se comportait dans la vie quotidienne, son rapport à ses amis, aux femmes, ses obsessions vestimentaires, le choc induit par ses ses voyages lointains, son refus des compromissions….

Le lecteur « entend « ainsi directement, à l'instar de l'interviewer, le témoignage de première main de celui qui a accompagné ce musicien extravagant, provocateur, et qui va s'enfermer de plus en plus dans sa tour d'ivoire, à la recherche du son pur et d'une écoute intérieure authentique.

Ses jugements abrupts sur les grands noms de la poésie et la musique et même de la peinture du XXième siècle (Michaux, Jouve, l'école de Vienne, Schönberg, Cage, Duchamp etc etc)  déroutent, interpellent, piquent la curiosité  mais  naturellement font aussi  et surtout réfléchir.

L'auteur confie s'être très librement inspiré de la vie et de l’œuvre du compositeur Giacinto Scelsi dont la quête de perfection aboutit à créer une musique minimaliste très  personnelle.

Et ce n'est pas le moindre agrément de ce livre que tout semble vraisemblable sans  être forcément véridique : il s'agit d'un livre ouvert, qui laisse  totalement libre le lecteur de croire ou non au récit, d'y adhérer ou non, de trouver par lui-même ce qu'il faut en penser.

Chapeau, Monsieur Josipovici !

N.B

 

Gabriel JOSIPOVICI

Infini

L'histoire d'un moment

Traduit de l'Anglais par Bernard Hoepffner

Quidam Éditeur

 

 

 

Infini, L'histoire d'un moment
Gabriel Josipovici

Gabriel Josipovici

Commenter cet article