Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut absolument découvrir le dernier livre  de cette écrivaine irlandaise parce qu'il se démarque  nettement de ses précédentes œuvres : Edna O' Brien s'inspire des conflits contemporains pour  nous livrer  une réflexion autant philosophique que politique sur l'état de notre monde.

Le portrait de son héroine, Fidelma, est  bouleversant .  Cette jeune femme mariée et insatisfaite de son sort et qui vit dans un village reculé de l'Irlande rurale va se trouver subjuguée par Vladimir Dragan,  criminel de guerre venu s'y  cacher mais qu'elle ne connaît que sous l'identité mystérieuse d'un guérisseur- poète étranger.

Dans la suite du roman, Edna O'Brien essaie de cerner les multiples facettes de cet »ange du mal » (si l'on s'autorise cette expression), l e charisme qu'il possède et qui lui  permet d'assurer son emprise sur des âmes simples.  Par petites touches successives, elle nous confronte à l'ambiguïté et la complexité  des visages du Mal, aux différents masques qu'il peut revêtir.

Et l'on va suivre avec étonnement le chemin de résilience que Fidelma va décider de  vivre, aussi long et douloureux soit-il.

Un récit plein d'humanité, souvent lyrique, parfois violent et cruel, qui retentit profondément dans l'esprit du lecteur.

 

Rappelons que le titre évoque explicitement les milliers de chaises rouges installées en 2012  à Sarajevo pour rendre hommage aux victimes du siège de la ville.

N.B

 

Les petites chaises rouges

Edna O'Brien

traduit de l'anglais (Irlande) par Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat

Sabine Wespeiser

 

Les petites chaises rouges
Edna O'Brien

Edna O'Brien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article