Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce livre fait partie de la collection « Ma nuit au musée », chez Stock, qui propose à des auteur-es de passer une nuit dans un musée de leur choix . À charge ensuite de transmettre leurs émotions, sensations... Lola Lafon n'a pas hésité pour aller...

Il est des romans qui se lisent comme une bénédiction. Parce qu'ils relèvent de la littérature. D'une littérature sans fioritures. Tel est le cas de cet opus de Philippe Vilain qui nous emmène dans les dédales interminables de Naples sur les traces de...

C’est un roman dans lequel j’ai eu quelque peine à entrer : le Japon, une culture qui m’est étrangère, une narration qui emploie la métaphore, s’appuie sur des codes et des symboles d’un monde très éloigné. Et puis la magie opère et le personnage principal...

L'été se termine, une belle manière de le prolonger est de s'immerger dans le Journal de nage de Chantal Thomas. Commencé pendant le premier confinement, où elle note que les piscines sont fermées, elle se restaure , se console de cet isolement...

Franck Bouysse est un écrivain habité, un « homme peuplé » qui nous prend par la main et nous emmène dans un pays où le silence a une odeur, où il « finit par avoir raison de toutes les présences ». Ce livre, c’est un livre-monde où deux personnages se...

C’est un petit livre qui tient dans la poche, le petit livre d’un grand poète au destin douloureux qui célébrait « le travail de se simplifier ». Sa poésie n’est pas bavarde, elle va à l’essentiel. , ce que dit si bien Jean Grosjean, un autre poète :...

Paru il y a quelques mois « L’arbre de colère » est le 100ème opus de la Contre Allée, fidèle à ses chemins de traverse, et le premier roman de Guillaume Aubin, ingénieur devenu libraire. L’arbre de colère est une immersion en terre primitive, au cœur...

Fresque impressionnante dressée dans cet ouvrage par Négar Djavadi qui nous propulse dans ces quartiers Est de Paris, ceux qui concentrent toutes les communautés issues de l’immigration sous fond de misère, de frustrations et de tensions latentes. Il...

Je garde en mémoire les premiers mots de « Le nord du monde », le premier roman de Nathalie Yot : « C’est courir qu’il faudrait » et le moment où le roman bascule dans l’indicible. Cette sensation d’être emmenée sur des chemins insoupçonnés et insoupçonnables...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>